Que vous soyez un businessman, diplomate ou encore quelqu’un d’ordinaire, acheter ou louer un jet privé est un luxe. Néanmoins, cela ne va pas vous empêcher d’avoir votre propre avion privé. Il est essentiel de tenir compte de quelques facteurs avant d’acquérir votre jet à savoir le prix d’achat et les différents coûts fixes. Dans cette rubrique, nous allons alors essayer de voir les points essentiels pour vous aider à prendre la meilleure décision.

Jet privé neuf ou d’occasion ?

Au fait, cela dépend nécessairement de votre portefeuille. Il y a une grande différence de prix entre un avion neuf ou d’occasion. En outre, le choix entre un jet privé neuf ou d’occasion repose également sur la manière dont vous allez utiliser l’avion. Entre un modèle turbopropulseur et un Boeing Business jet, les variations de prix sont notables. Dans tous les cas, qu’il s’agit d’un jet privé neuf ou d’occasion, vous aurez besoin d’un budget de départ assez important.

Prendre en compte la fréquence d’utilisation

Le coût d’entretiens et de parking, le salaire du pilote… En effet, en dehors du prix d’achat, il existe des coûts fixes qui ne peuvent être rentabilisés que par une utilisation régulière. Si vous voulez faire valoir votre achat de jet privé, vous devez compter en moyenne 400 heures de vol par an. Pour un avion de taille moyenne, il faut prévoir environ 2 500 000 euros (dépréciation, exploitation, maintenance, frais d’affrètement).

Le choix du type d’avion

L’esthétique de l’avion et le confort intérieur ne sont pas les seuls critères de choix à prendre en compte. La dimension de l’avion n’est pas à oublier. Un avion de taille imposante aurait du mal à atterrir sur les pistes d’atterrissage. À côté, un jet privé de petite taille n’est pas adapté pour parcourir de longs trajets. Pour un vol long-courrier, vous devez multiplier les escales, si vous optez pour un petit modèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *